vendredi 10 avril 2020


"Prendre le temps de vivre
signifie avoir du temps pour soi."
Anonyme
 

 
Prendre du temps pour soi est une question épineuse en toutes circonstances pour moi. Ce n'est pas ce que je fais spontanément ou du moins par correctement.
 
En effet, je suis la reine de la perte de temps.
Je suis capable de passer de longues minutes voire heures à scroller inlassablement mon téléphone sur les réseaux sociaux. J'aime de temps en temps les publications qui me tapent dans l'œil. Je laisse aussi un petit mot mais je suis la plupart du temps passive et absente.
Je suis aussi la reine de la procrastination et, du coup, de la dernière minute voire du retard. Que ce soit des papiers, des repas, des colis à retourner, des courses ou que sais-je encore...
Ca ne dresse pas un portrait très glorieux mais c'est la - ma - pathétique réalité. Le pire, JE LE SAIS !
 
Résultat des courses :
Je ne prends pas vraiment de temps pour moi. Pour prendre soin de mes cheveux ou de ma peau par exemple. Pour me faire les ongles ou me maquiller tous les jours ne serait-ce qu'un peu car je sais que ça me fait du bien au moral. Pour lire et dévorer la tonne de bouquins qui constituent ma PAL...
 
Je pourrais tenter d'arguer la mère de famille qui n'arrête jamais et qui a toujours quelque chose à faire mais la vérité c'est que je suis seule et unique responsable. Je ne suis pas organisée pour un sous. Je ne prends pas le taureau par les cornes et je n'impose pas, ni à moi-même, ni à la famille, un planning qui me permettrait de dégager ce temps pour moi.
 
C'est d'autant plus nul que je sais à quel point c'est important. Important pour se plaire, booster son moral et sa confiance en soi et du coup celle des autres aussi. Important pour trouver un équilibre entre nos différents rôles : mères, femmes, épouses, amies...
 
C'est vraiment quelque chose sur lequel je dois travailler car je suis persuadée des effets bénéfiques que ça aura.
 
Etant mère au foyer, le confinement ne change pas grand-chose pour moi. C'est surement néanmoins l'occasion de passer de la théorie à la pratique. Bien que Monsieur travaille, ses horaires sont aménagées et plus cool. Du coup, à son retour, je pourrais me dégager quelques minutes voire une heure où il s'occuperait des filles pendant que je fais quelque chose rien que pour moi ou du moins qui me fait envie et du bien. Une petite parenthèse pour recharger mes batteries... à réfléchir !
 
En tous les cas, là, nous sommes le 11 au moment où je vous écris puisqu'il est 3h du matin. Je vais tricher un peu. Et je viens de m'accorder quelques heures à moi, à faire quelque chose d'absolument pas indispensable mais qui me tenait vraiment à cœur pour faire plaisir à ma fille chérie et mettre des étoiles dans ses yeux demain à son réveil, jour de son "ninafaire"... J'espère que l'effet WAHOU sera là car j'ai même fait de sucettes en chocolat ! Je me suis fait plaisir et franchement ça fait du bien; c'est donc aussi ça pour moi prendre du temps pour soi.
 
 
 

0 commentaires:

Publier un commentaire