mardi 24 mars 2020

mardi 24 mars 2020

" Le code secret de l'amour,
c'est la complicité."
Anonyme



Mardi 24 mars 2020


Mes amours,
 
Les jours se suivent et se ressemblent. Nous sommes toujours confinés et je me réjouis de voir que vous ne souffrez absolument pas de la situation.
Ma jolie Charlie, tu réclames beaucoup tes mamies et les tontons / tatas. Il faut dire qu’il se passe rarement une semaine sans que nous passions du temps avec eux ou que nous ayons quelqu’un à la maison. Pour le moment, une photo ou un message envoyé voire un appel vidéo suffisent à apaiser ton manque et ton besoin des autres. Espérons que ça dure.
 
Aujourd’hui le temps commence à arborer son habit de printemps. Le soleil brille de plus en plus, les températures sont agréables et les oiseaux chantent dans le jardin. J’aimerais vous dire à quel point nous sommes privilégiés d’avoir cet extérieur pour profiter et nous évader un peu. Vous pouvez jouer et vous amusez sans vous soucier des risques de ce vilain virus qui continue de progresser.
 
Ma Maura tu grandis de jours en jours. Tu te déplaces seule de mieux en mieux et ta curiosité ne fait qu'accroitre sans cesse. Si bien que votre complicité elle aussi grandit chaque jour un peu plus. C'est, je crois, une des plus belles choses que l'on puisse admirer chez ses enfants : le lien qui se crée et se tisse petit à petit pour, je l'espère, devenir de plus en plus fort et solide. Alors MERCI de me permettre d'assister à ce spectacle merveilleux.
 
Continuez mes Amours de vivre et de profiter de ces moments de vie simples, de colorer en vert les genoux de vos pantalons, de noircir vos mains de terre et de poussière, de manger des feuilles sèches et de goûter l’herbe. Jouez. Riez. Amusez-vous. Ne vous souciez de rien. Vivez ! Je m’occuperai de vous rappeler la chance que vous avez, que nous avons et je continuerai d’essayer de mettre des paillettes dans vos yeux et vos vies comme je les vois aujourd’hui.
 
Je vous aime toujours à côté pour vous mes amours.
 
Maman

0 commentaires:

Publier un commentaire