lundi 10 février 2020

 
"Le véritable voyage de découverte
ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages
mais à avoir de nouveaux yeux."
Marcel Proust
 
C'est drôle comme ce sujet m'inspire une nuance toute particulière et plutôt éloignée des questions de géographie et des envolées lyriques...
 
Je pourrais évidemment vous parler destinations rêvées ou fantasmées et dieu sait qu'elles sont nombreuses, plus ou moins exotiques et variées. Mais la vérité c'est que je me pose surtout des questions très terre à terre, bien prises de tête, en matière de voyages et sur lesquelles je n'arrive pas clairement à me positionner. Enfin si... mais non ! Au fond je sais mais c'est compliqué quand même !
 
Je bataille intérieurement sur ma capacité ou non à voyager avec mes enfants en bas âges. Sur le paradoxe entre ma volonté voire mon sentiment de nécessité à les habituer à voyager, à découvrir et à s'ouvrir sur le monde dès leur plus jeune âge et ma retenue, ma réserve car j'ai aussi envie qu'elles se souviennent, se rappellent et vivent pleinement ces moments que je trouve si importants et qu'on ne pourra sans doute pas refaire plusieurs fois, ayant l'impression qu'elles sont encore trop petites...
 
J'ai l'impression, dans les faits, de me prendre la tête et de me créer des inquiétudes qui n'en sont pas comme les questions d'organisation qui me stressent déjà rien qu'en les évoquant ou encore celle de l'âge car au fond de moi, je sais, que chaque voyage leur apportera quelque chose et les aidera à grandir et à s'épanouir. Quelque chose correspondant à leurs âges et à leurs âmes d'enfant à l'instant T. Finalement je crois que le problème c'est moi et ma crainte de ne pas assurer.
 
Pourtant je me rappelle mes voyages quand j'étais petite. Ces souvenirs, ces sensations, ces odeurs, ces sentiments encore présents en moi aujourd'hui et dont je me rappelle comme si c'était hier... Ces moments que je rêve de partager et de faire découvrir à mes enfants, des dizaines d'années après et ces nouveaux instants que j'ai envie voire carrément besoin de créer avec elles...
 
 
D'ailleurs, en tentant de "ranger" mon blog, je suis retombée sur un brouillon d'article jamais publié d'une visite que je faisais petite et que j'ai refaite avec Monsieur il y a quelques années maintenant. C'était une sortie rendez-vous, un incontournable de chaque vacance en famille, une sacro-sainte obligation que j'adorais et une règle absolue à laquelle personne ne pouvait déroger (et ce même si un singe a une fois mangé ma glace et un autre volé mon doudou !!!!) ! Depuis, le parc est fermé; tous les animaux ont été abattus car ils sont tombés malades et je me rappelle avoir pleuré en voyant l'information car ce lieu est un peu un berceau de mon enfance et le sort de ces singes une catastrophe... J'ai eu envie de partager ces photos pour illustrer mon propos. Je crois que ça tombe à pic et en attendant je vais booker mes vacances avec mes petites terreurs en commençant par arrêter la destination...
 
 
 
 
 







 
 


























0 commentaires:

Publier un commentaire