vendredi 18 janvier 2019

 
Voilà une question qui n'arrête pas de revenir ces derniers temps que ce soit dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux. Et je crois donc qu'il est grand temps de tout vous dire sur le sujet.
 
La découverte du sexe pour ma première grossesse
 
Je me rappelle que face aux difficultés et à la surprise de la grossesse de Charlie, je mourrais d'envie de connaître son petit secret. C'était même au-delà de l'envie en réalité. C'était un besoin. Une nécessité. Il fallait que je sache pour réussir à me projeter. À accepter cette grossesse. Et à avancer. J'étais tellement persuadée que tout allait basculer du jour au lendemain et que j'allais la perdre qu'il me fallait des bouées de sauvetage pour tenir le coup comme de savoir qui était ce bébé. 
 
Dès le mois d'août, Monsieur s'est levé un matin en me disant "c'est une fille !". Il en était persuadé. Aussi certain que l'on puisse l'être. Il le savait. Il le sentait. Et si c'est devenu un gag et un jeu entre nous pendant plusieurs semaines il m'avait convaincue. Et d'ailleurs même si je ne l'ai pas forcément dit à ce moment-là, dans ma tête il s'agissait donc de Charlie quelques jours après l'annonce fracassante de Monsieur. Et croyez bien qu'heureusement qu'il avait raison car s'il avait fallu changer quelques mois plutard en découvrant qu'il s'agissait d'un garçon, cela aurait été très compliqué pour moi. C'était Charlie - fille - un point c'est tout ! 


Un secret bien gardé !
 
Pour cette grossesse, tout est différent ! Je suis infiniment plus sereine et tranquille. Et j'ai décidé d'accéder à la requête de Monsieur à savoir : garder le secret du sexe de notre futur bébé ! 
 
Il avait très envie, même pour Charlie, de garder la surprise et de le découvrir le jour de la naissance. Il a parfaitement compris mon besoin et n'a pas hésité une seconde à me suivre pour la première grossesse. C'est donc naturellement à mon tour de le suivre cette fois-ci. 
 
Je pensais que ce serait un supplice. Je suis très curieuse et follement impatiente. Puis non. C'est amusant et galvanisant même. J'aime l'idée de ce suspens et de cette attente pour une des plus belles surprises et rencontres de ma vie. Ça a quelque chose de mystérieux et de magique qui me plait de plus en plus en fait, rendant l'attente finalement très facile et amusante. Cela ne m'empêche en rien de me projeter. D'imaginer. D'envisager l'avenir et de me préparer. Au contraire même. Tout est fluide et naturel. Et je le remercie même du fond du cœur - même si je ne le lui dirai pas dans les yeux - de me faire vivre cette expérience formidable et pour une  double découverte incroyable le jour J.
 
Puis concrètement, comme tous les parents, la première chose que je souhaite c'est un beau bébé en pleine forme et en merveilleuse santé. Fille ou garçon peu m'importe au fond. Si j'avais le choix, il est évident pour moi que je choisirais un garçon, histoire d'avoir le - presque - choix du roi (qui est en réalité deux garçons puis une fille, le deuxième mec pouvait accéder au trône à la suite de son aîné en cas de problème !). Mais avoir une fille est aussi merveilleux et ce même si elle voue un véritable culte à son père et que je suis régulièrement invitée sans ménagement à les laisser tous les deux, ma présence n'étant nullement requise ou nécessaire... ! 


Alors voilà, nous aurions pu le savoir depuis des semaines
mais nous n'aurons la réponse que le jour de la naissance ! 
 
Et si vous me demandez nos intuitions, la réponse est AUCUNE ! Rien de fiable en tous cas. Monsieur aurait tendance à dire GARÇON tout en étant incapable de dire si son impression est dictée par la profonde envie d'avoir un petit mec à emmener au Parc des Princes ou une réelle intuition. Quant à moi, j'aurais tendance à opter pour une petite FILLE parce qu'on m'a toujours dit que pour les garçons ça se voyait comme le nez au milieu de la figure sur les échographies or je n'ai absolument rien vu... Conclusion nous ne sommes pas plus avancés !
Rendez-vous donc en avril et en attendant vous pouvez y aller de vos pronostics ! 


Alors pour vous, fille ou garçon ? 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire