mercredi 30 novembre 2016

 
" Les Murtlaps se nourrissent de crustacés et
du pied de quiconque est assez idiot pour leur marcher dessus. "
Les animaux fantastiques
 

Résumé allocine.fr : Les aventures de Norbert Dragonneau, l’auteur du livre Les Animaux Fantastiques qu’étudiait Harry Potter.

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d'être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du "Moldu") déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable.
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale.

Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s'agit d'une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l'ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d'enquêtrice. Et la situation s'aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d'Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina.
Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu'il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s'apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.
 


 
Mon avis : J'avais plus que hâte de découvrir cette nouvelle saga, cousine d'Harry Potter que j'adore. Pourtant, il m'a fallu plus de 15 jours pour me rendre au cinéma... Un véritable scandale sur le principe bien que finalement ce ne soit pas très grave car j'ai été un peu déçue.
 
J'ai trouvé le film extrêmement long pour un univers fantastique que j'affectionne pourtant particulièrement. Je l'ai surtout trouvé très lent au démarrage et même si j'ai conscience qu'il était nécessaire de poser les bases solides de ce nouveau contexte et de cette nouvelle histoire, quelque chose a clairement manqué selon moi.
 
J'ai adoré les références magiques, les clins d'œil et autres rapprochements avec Harry Potter, Poudlard ou encore Dumbledore mais le parallèle étant inévitable, les animaux fantastiques manquaient de punch, de spectaculaire et de suspens pour créer autant l'imagination et l'admiration. C'était un peu plat, prévisible et pas assez impressionnant à mes yeux malgré de merveilleux effets spéciaux.
 
J'ai néanmoins trouvé les personnages attendrissants et extrêmement bien joués. J'ai hâte de les suivre au fur et à mesure des aventures. J'ai aimé leurs côtés entiers, leurs personnalités bien différentes et si attachantes ainsi que leurs passions dans tout ce qu'ils vont entreprendre.
 
Difficile de parler du film sans parler des animaux qui sont ici les vedettes et qui pour le coup valent leur pesant d'or. Ils sont impressionnants, magnifiques et touchants. L'auteure a encore fait démonstration de son talent dans la création de ces créatures merveilleuses.
 
Un bilan donc en demi-teinte mais une belle découverte : quelques longueurs et un manque de waouh mais surtout des personnages justes et sentimentaux, des créatures fabuleuses dans un décor new-yorkais des années 20 retranscrit à la perfection et la promesse d'une nouvelle saga réussie à venir.
 


 
 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire