lundi 1 février 2016


" Ce devant quoi une société se prosterne
nous dit ce qu'elle est. "
Philippe Muray
 

Une fois n'est pas coutume, c'est aujourd'hui un coup de gueule que je viens pousser ici. Un coup de gueule /roman / pavé/ truc pénible et une question face à une actualité qui me dépasse complètement et qui m'inquiète ! 
 
Comme vous l'avez probablement entendu aux informations, le Président iranien Hassan Rohani est venu fouler le sol français cette semaine. Un voyage diplomatique certes mais aussi et très clairement économique avec pour objectif, très terre à terre, de lui refourguer tout un arsenal de produits made in France !
 
Je ne savais rien de sa venue, Monsieur Rohani ayant malencontreusement oublié de m'en avertir au préalable. Non en réalité c'est on ne peut plus logique car je n'ai pas le privilège de connaître personnellement ce grand et surement brillant Monsieur. Je ne sais de lui que, c'est le Président iranien élu il n'y a pas longtemps. Qu'il était le membre le plus modéré de son parti. Et, me semblait-il, qu'il était le premier homme politique à s'entourer d'une femme dans son gouvernement dans un des pays du Moyen-Orient, que je qualifierais de "conservateurs" même si le mot est surement mal choisi. Vous conviendrez aisément que ma connaissance du bonhomme est sommaire mais à priori positive.
 
En bonne communicante que je suis, je m'informe quotidiennement de l'actualité dans ses grandes lignes et lisant notamment les gros titres, m'attardant sur les articles qui me tapent à l'œil et en suivant les principaux journaux nationaux. "Des statues nues  camouflées pour la venue du Président iranien à Rome" : voilà un titre qui m'a fait dresser tous les poils, a fait bouillir mon sang, m'a donné envie de hurler avant de même de savoir exactement de quoi il retournait, qui a attiré mon attention mardi dernier. Soyons parfaitement honnêtes : nudité / Iran --> femme - religion - sexisme - cachez cette horreur que je ne saurais voir ! -.... des raccourcis aussi faciles qu'idiots déterminés par des aprioris tout aussi stupides et aberrants que je suis la première à faire. Je me suis frappée, je vous le promets.
 
Lire l'article entier ici
Je lis quand même et effectivement certaines statues ont été cachées en guise de, je re-cite "respect envers la culture et la sensibilité iranienne". De même que le vin a été banni de toutes les tables des cérémonies officielles. Je me dis alors que je suis vraiment une vieille de la vielle (je suis une fille, je ne peux donc pas dire un vieux de la vieille !) et que l'usage, qui voulait de s'adapter aux coutumes et traditions du pays où l'on est, est vraiment dépassé et périmé. Puis rebelote hier lorsque dans mon fil Facebook apparait la photo d'un dîner officiel où les membres féminins de notre gouvernement brillent par leur absence ici !
Lire l'article entier ici
Là je me pose une question avec trois options :
- sommes-nous si méprisants face à cet homme, ses valeurs et son respect envers notre pays, ses coutumes et ses membres féminins du gouvernement  pour anticiper maladroitement un conflit hypothétique saugrenu ou
- sommes-nous totalement dépourvus d'honneur et de fierté et accessoirement de couilles allant jusqu'à renier le symbole même de notre démocratie, ou enfin
- sommes-nous assez stupides pour se laisser mener comme des pantins prêts à tout et plus encore pour obtenir quelques euros ?
J'avoue qu'entre les trois mon cœur balance ! Quoi qu'il en soit je trouve ça totalement inacceptable et intolérable. Et encore pire que cela ne semble choquer personne...
 
Je désapprouve fréquemment la politique actuelle mais je suis fière qu'ils soient élus et que nous soyons gouvernés par des hommes et des femmes de presque talent ! Je suis fière de cette mixité et de chacun des rôles et des postes qu'ils mènent !
Or je n'admets en aucun cas et pour aucune raison que ce soit, que certains membres, en l'occurrence des femmes, soient ainsi écartés d'un rendez-vous politique aussi crucial, déterminant et à enjeux soit-il ! Comme je n'admets pas qu'on puisse recouvrir des statues symboles forts voire joyaux de la culture et de l'Histoire d'un pays. Au nom de quoi ? de qui ? devons-nous nous renier ? nous abaisser à nous cacher de façon complètement hypocrite et comme si nous avions honte de ce que nous sommes ?
 
Il ne s'agit selon moi plus de respect mais bel et bien de bêtises humaines profondes et dramatiques. Et si ce n'était pas si dangereux dans le climat actuel tendu, je pourrais en rire. Mais aujourd'hui, quelle qu'en soit la raison réelle, c'est donner du grain à moudre à une bande de décérébrés haineux. C'est encore stigmatiser une religion et une communauté en mettant le doigt sur des positions extrêmes et arriérées, qui ne sont en aucun cas révélatrices de la pensée d'une très large majorité.
 
Je suis écœuré par ce que je lis, par ce que je vois et par ce que nous faisons ou ce que nous nous résolvons à faire, je ne sais pas. Je ne le saurai jamais. Le fait est que la vie continue mais contrairement à ce qu'il faudrait, j'ai du mal à prendre les choses avec philosophie, à identifier le positif dans tout ça alors que je déplore la façon de faire et je suis réellement inquiète pour l'avenir. Celui de ma famille de confession musulmane ou celle de confession juive, mon avenir et celui de mes enfants... J'espère que ce n'est qu'une goutte d'eau qui se noiera dans l'océan de l'actualité et pas une marche de plus sur le chemin de la rupture.
 
 
" Ces mots signifient
Que tu vivras ta vie,
Sans aucun souci,
Philosophie ! "


Promis, demain je ne suis qu'amour et tendresse et l'on parlera de Saint Valentin et de petits cadeaux !

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire