mercredi 14 octobre 2015


" Le destin, c'est une tartine de merde. "
Monsieur Henri

 

Dimanche nous avons fait un tour au cinéma pour clôturer un weekend plutôt sympa. J'ai choisi L'Etudiante et Monsieur Henri qui m'avait tapé dans l'œil il y a quelques semaines quand j'ai vu la bande annonce. J'ai trouvé l'histoire amusante et les acteurs accrocheurs. Un nouveau film pouvant me réconcilier encore un peu plus avec le cinéma français que j'ai vraiment tendance à bouder mais que je redécouvre avec plaisir depuis La Famille Bélier.
 
 
L'histoire :
Dans l'Etudiante et Monsieur Henri, on découvre d'histoire d'une jeune fille, Constance, qui ambitionne de quitter son Orléans natal ainsi que les étales des marchés de son père pour faire des études et s'épanouir à Paris. Monsieur Henri de son côté n'est plus très jeune et sa fragile santé vont le conduire, malgré lui, à la cohabitation. Entre chantage et trahison, un triangle amoureux va naître aussi touchant qu'amusant dans une famille au bord de l'implosion.

 
Mon avis :
Ce film est un juste mélange entre sentiments, humour et émotions. On rit, on pleure, on s'agace, on s'insurge même face à une proposition pour le moins indécente et complètement déplacée mais on est touché par cet univers plein de clichés mais si touchant.
 
 
L'histoire est dans ces grandes lignes des plus prévisibles mais ici et là la surprise est largement à la hauteur, on nous bouscule complètement même et on déplace largement le politiquement correct. Elle est merveilleusement portée par des acteurs de talent qui donnent une force incroyable à ces situations. La jeune Noémie Schmidt que je ne connaissais pas brille par sa fraîcheur et sa douceur malgré un rôle pas si sage. Guillaume de Tonquédec est un véritable coup de cœur : sa naïveté et sa crédulité lui collent à la peau, son jeu est juste, vrai et ne tombe pas dans l'excès. Claude Brasseur est quant à lui au sommet de son art : il éructe plus qu'il ne parle, il grogne et oscille entre le vieil aigri perpétuellement insatisfait et l'homme au grand cœur qui vous émeut aux larmes et vous touche en plein cœur. Il évite tous les clichés attendus et survole avec brio ce personnage haut en couleurs portant le film à bout de bras. Petite déception pour Frédérique Bel que j'adore normalement et qui joue la niaise de service à la perfection mais que je trouve globalement un peu fade dans son rôle.
 
Je pense que je peux d'ores et déjà mettre ce titre dans la liste de mes films préférés de l'année 2015. J'ai aussi particulière aimé la BO que je trouve fabuleuse et qui rime parfaitement avec les émotions et les répliques cinglantes qui rythment judicieusement l'histoire.
 
 
J'ai pleuré comme une madeleine à la fin que nous devinons très vite et versé plusieurs larmes durant tout le film qui a fait écho à certaines de mes blessures actuelles. J'ai ri et j'ai été attendrie. J'ai adoré cette comédie et son rythme soutenu. C'est une franche réussite et je ne saurais que trop vous la conseiller pour faire une pause détente en toute simplicité entre rires et larmes !
 
Foncez !
 
 
 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire