lundi 24 août 2015

lundi 24 août 2015

" Nagez à contre courant !
Suivez votre propre chemin
Trouvez-y votre courage !"
Nathan Sawaya
 
 
Hier je vous parlais de l'exposition Harry Potter et aujourd'hui je vous parle de l'expo Lego, The Art of the Brick de Nathan Sawaya.
Elle m'a d'abord interpellée puis intriguée mais j'étais franchement dubitative et ne savais pas si je devais ou non sauter le pas et m'y rendre. Puis elle m'a finalement été chaudement recommandée par plusieurs personnes dont Anne-So du blog millelyons.fr/ ou encore Florence du blog www.bullesdeflo.com que je remercie sincèrement pour leurs conseils avisés; du coup je n'ai pas résisté et quel plaisir d'avoir succombé à cette expo ! Incontestablement mon coup de cœur de l'année et le rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.
 
Le principe de cette exposition est simple : Nathan Sawaya imagine et crée des œuvres avec des lego. Ce jouet incontournable que nous connaissons tous et qui fait le bonheur des petits et des grands.
 
 
L'exposition présentée Porte de Versailles regroupe plusieurs dizaines d'œuvres différentes et organisées selon plusieurs thèmes : couleurs, art ou encore portraits... Chaque salle propose son propre univers et même si la patte et l'identité de l'artiste sont largement présentes dans chacune de ses créations, chaque œuvre dégage son propre message et son propre symbole.
 
 
Nathan Sawaya est bien plus qu'un artiste qui s'amuse à créer avec des lego. Bien qu'il ait abandonné son métier d'avocat pour se consacrer à sa passion d'enfance, cet américain de naissance est  un véritable artiste talentueux, réfléchi et très engagé. Il se sert de son moyen d'expression pour faire passer des messages, dénoncer ou même se confier sur lui-même. Il n'hésite pas à nous faire des confidences et à se mettre à nu devant nous public pour exprimer ses plus grandes peurs. Avec Hands par exemple, il parle de sa hantise, le symbole de sa créativité, de ce qu'il est au plus profond de lui même, de son besoin vital et qu'il a peur de perdre ce qui conduirait simplement à sa perte.
 
 
 
Selon les espaces, nous découvrons son imagination débordante et sa création qui semble sans limite. Il nous parle aussi de ses inspirations piochées dans l'Art qu'il n'hésite pas à réinventer, chez les personnages célèbres comme Andy Warhol ou encore dans des objets "banal" du quotidien. Il représente aussi son épouse à qui il consacre une œuvre surprenante mais non moins superbe. Il ne se limite pas non plus à la seule sculpture mais travaille également avec de la photo et des jeux de lumière...
 





 





 
Personnellement j'ai pris un véritable plaisir à regarder, m'extasier et à me balader entre ces œuvres. Aucune ne m'a laissée indifférente, bien au contraire. Plus j'avançais et plus j'étais agréablement surprise, bluffée et même parfois touchée par une pièce et son message. Le guide audio, proposé gratuitement à chaque visiteur, m'a permis d'en apprendre beaucoup plus sur l'artiste et sur un certain nombre de créations. J'avais presque l'impression de visiter en compagnie de Nathan Sawaya himself, comme avec une personne que je connaissais, passionnée, avenante et ultra diplomate. J'ai finalement regretté que la visite ne soit pas plus longue.
 



 




 
 
Il ne vous reste maintenant que quelques jours pour vous aussi vous ruer à cette exposition qui, je vous le promets vaut le détour !
The Art of the Brick
Jusqu'au 30 août 2015
Porte de Versailles
75012 Paris
 
 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire