mercredi 7 janvier 2015

mercredi 7 janvier 2015

" Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie. "
Victor Hugo


J'aurais pu intituler cet article LES KILOS ET MOI et trouvé une autre citation. C'est un peu exagéré comme phrase, quoi que ! Je vous explique.
Mais avant tout, je vous préviens. Il y a trop de tout dans l'article qui suit. Trop de texte et de blabla, trop de confidences inintéressantes, trop de kilos, trop de régime et trop et trop et encore trop de trucs en trop ! Alors je ne vous en voudrai pas si vous passez votre chemin. C'est promis ;)


Donc, prenez :
- quelques grammes de problèmes de santé,
- une pincée de déprime,
- une bonne dose de gourmandise,
- une louche de régimes en tous genres,
- un zeste de poids façon yoyo,
- un soupçon de terrain génétique favorable,
- une pointe de manque de volonté,
- le tout, arrosé de boulimie,
vous obtiendrez un résultat bien lourd, bien gras et tout en rondeurs ! autrement dit : moi !


Sachez qu'à l'instant précis où je vous écris ces lignes je suis morte de rire toute seule et très fière de la bêtise, bien que très vraie, précédemment citée. Il m'en faut peu. J'en profite pour mettre immédiatement les choses au point. Cet article n'a absolument pas pour objectif de faire pleurer dans les chaumières et je peux même déjà vous dire que je ne suis pas malheureuse et que j'assume plutôt très bien mes formes. Je suis ronde depuis aussi longtemps que je m'en souvienne. Les rondeurs, le poids et les kilos en trop font partie de moi, de ma personnalité, de ce que je suis, de mon histoire et de ma vie. Je les assume et je ne veux pas qu'il en soit autrement.
 
J'ai toujours eu un caractère bien trempé et une forte personnalité. J'ai globalement toujours le sourire et je parle avec plaisir et sincérité avec tout le monde. Ceci explique peut-être la grande chance que j'ai toujours eue, à savoir ne jamais être l'objet de moqueries, de noms d'oiseaux ou mammifères en tous genres. Je vais pourtant, depuis toujours, à la plage ou à la piscine, je mets des débardeurs et même des jupes et je dois bien reconnaître que je ne rentre pourtant pas vraiment dans les critères de beauté des magazines et qu'il y a des corps beaucoup plus beaux à regarder que le mien ! Mais le poids ne m'empêche de rien faire du tout. Je suis grosse, je le sais et alors ?
 
 
Si les nombreux kilos en trop (et je ne vous parle pas de trois ou quatre qui n'existent que dans nos obsessions de femmes mais bien de dizaines présents et ancrés) et moi formons le couple le plus fidèle et le plus vieux du monde, je n'ai pas toujours été aussi grosse que maintenant. De ronde, je suis passée à obèse, après avoir eu la fausse bonne idée de passer par une chirurgie bariatrique qui a bien failli me couter la vie, et c'est à ce nouveau statut que j'ai décidé de dire STOP aujourd'hui !
 
 
Parce que j'ai envie de pouvoir rentrer dans les magasins et d'y trouver ma taille (un 46/48 ca me va),
Parce que je veux me sentir mieux dans mon corps,
Parce que je veux éviter les problèmes de santé liés au surpoids,
Parce que j'envisage un enfant dans les mois/année à venir,
Parce que je veux me retrouver moi,
Parce que je veux me débarrasser de ma bouée de sauvetage,
Parce que je veux continuer à plaire et à séduire l'homme de ma vie,
Parce que je veux porter des talons sans souffrir plus vite que la normale,
Parce que j'ai envie de me prouver que je peux y arriver,
j'ai décidé aujourd'hui de me prendre en main et d'amorcer une perte de poids légitime.
 
Loin de moi l'idée de recommencer les sempiternelles bêtises passées. Je ne veux ni perdre vite, ni me mettre à la diète drastique et encore moins me faire charcuter ! Ca j'ai donné et c'est terminé !
Je veux une perte de poids intelligente, progressive et raisonnée. Plus qu'un régime draconien, c'est l'apprentissage d'une nouvelle façon de m'alimenter : plus saine et équilibrée, que je souhaite adopter. Et au delà même de l'alimentation, c'est mon hygiène de vie que je dois faire évoluer, en changeant mes habitudes, en bannissant mes crises de boulimie et en y intégrant le dieu du sport ou plutôt de l'activité physique !
 
 
Bien décidée, je suis allée au mois de novembre dernier chez une nutritionniste / endocrinologue pour m'aider dans ma démarche et inscrire des résultats durables et surtout définitifs sur le long terme. Je l'ai choisie pour sa double compétence car, comme un malheur bonheur n'arrive jamais seul, l'obésité est affaire de famille et ma tyroïde est capricieuse. Rien que ça ! Après une heure de rendez-vous, des tas de questions et un bilan sanguin à la main, le résultat est tombé :
J'AI BEAUCOUP DE CHANCE : je n'ai ni cholestérol, ni diabète. Je ne fais pas d'erreurs particulières dans mon alimentation bien que je sois gourmande, j'ai même plutôt de bons réflexes et équilibrés... MAIS (il y a toujours un mais dans ce genre de situation... c'est navrant vous ne trouvez pas ?! Quel relou ! C'est le cas de le dire ahahahah !) je suis boulimique ! Un pet de travers et je mange tout ce qui me passe sous la main et ça, c'est le pire / le mal / fatal et tout ce que vous voulez de dramatique.


 
 
Je lui aussi dit que j'avais tenté quelques mois auparavant Weight Watchers et que c'est le seul régime qui avait non seulement marché mais dans lequel je me sentais bien. Je suis gourmande et bonne vivante et la restriction et moi, ça ne marche pas. Eviter les crises de boulimie (qui sont malgré tout une maladie difficilement gérable) plus la pression de l'enjeu et la privation = je ne tiens pas plus d'une semaine, si j'arrive au bout.
 
 
La méthode Weight Watchers est ultra simple : en fonction de votre taille, de votre poids et de l'objectif que vous vous fixez dans la perte de kilos, on vous attribue une capital de points journaliers.  Grâce à des outils simples comme bonjour et très efficaces, vous notez tout ce que vous mangez par repas et sa quantité, ce qui correspond à un nombre de points précis. Au fur et à mesure de la journée, vous piochez dans le capital de départ, le but étant de ne pas le dépasser. Ainsi vous vous rendez compte de ce que vous mangez, des quantités et de sa valeur nutritive pour enfin adapter, corriger et équilibrer.
 
Ma nutritionniste m'a encouragée, elle professionnelle et médecin, à continuer dans ce sens. Elle m'a expliqué tout le bien fondé de la méthode weight watchers bien suivie. D'abord une prise de conscience importante et pas toujours évidente de ce qu'on mange, ensuite la restriction ou le réajustement quantitatif des portions par rapport à nos besoins puis le rééquilibrage dans l'association des aliments pour parvenir naturellement et sans frustration à une perte de poids progressive.
 
Avec weight watchers, aucun aliment n'est interdit ! On s'appuie sur un principe de base sain : manger de tout en quantité raisonnée et raisonnable. Lorsque l'on prive le corps de tel ou tel aliment pendant une période de régime, il ressent une frustration et un manque, et dès que le dit aliment est réintégré, le corps "profite" de ses retrouvailles pour tout stocker. Je ne vous apprends rien ! Le fait est que weight watchers, grâce à ça, n'est plus un régime en tant que tel mais une nouvelle façon de s'alimenter équilibrée et qui s'inscrit dans la durée puisque lorsque que l'on a compris et acquis les réflexes, il n'en même plus nécessaire de compter les points.
 

 


 
Petit bonus non négligeable, le programme weight watchers propose une réserve de points pour la semaine qui nous autorise donc : un écart, une gourmandise, un repas festif, le plaisir que l'on veut, sans priver, indispensable à la réussite sans nuire à la perte de poids !
 
Parallèlement au programme weight watchers, ma charmante docteur m'a rappelé les principes de bases en matière d'alimentation : les moments de la journée les plus indiqués pour manger tel ou tel aliment, les associations idéales, les quantités et proportions adaptés... J'ai une belle petite feuille qui m'accompagne, placardée sur mon frigo comme rappel à l'ordre et marche à suivre. Je dois également continuer de noter tout ce que je mange et quand (crise de boulimie y compris !) et nous refaisons le point dans deux mois ! Elle ne m'a donné aucun objectif, aucune perte de poids à atteindre, elle m'a juste demandé de suivre au mieux le programme et dit que nous verrons ce qu'il se passe au prochain rendez-vous !
 
Conclusion : je continue et recommence Weight Watchers avec envie et l'esprit léger. Je ne ressens aucune honte ou gêne à noter tout ce que je mange. Je m'amuse même à faire mes menus et mes courses en fonction.
 
J'ai commencé avec l'option web et un livre. L'application dans mon IPhone est devenue une vraie alliée. Elle me suit partout, me facilite la tâche et m'aide en cas de doute. Je n'ai volontairement pas pris dans mon programme les réunions et je préfère me cantonner au rendez-vous avec le médecin mais c'est un choix tout à fait personnel.
 
Je ne sais pas exactement à quoi m'attendre en terme de résultat et quand.
Je vais parallèlement essayer d'intégrer un peu de sport. J'ai un vélo elliptique à la maison, sur lequel je ne tiens pas plus de 5 minutes mais comme me l'a dit Hysterikmum ((son blog ici) avec laquelle nous avons décidé de nous soutenir dans ce challenge), il faut commencer par 5 min et chaque jour augmenter doucement en se fixant de nouveaux défis ! Qu'à cela ne tienne, je vais commencer comme ca et ce, même si je suis au sport ce que l'honnêteté est à la politique. En attendant, je ne manquerai pas de vous tenir au courant de l'évolution de tout ça et je partagerai également quelques recettes weight watchers !
 
 
A nous deux Weight Watchers ! Toi et moi sommes engagés dans un long combat que, je ne doute pas, nous allons gagner !
 

Toutes les illustrations sont signées Les paresseuses.


Pour retrouver toutes les informations / principes / tarifs et plus encore sur le programme Weight Watchers, rendez-vous sur le site : www.weightwatchers.fr

2 commentaires:

  1. Pour ma part j'avais fait WW au printemps dernier, j'ai perdu 8kg...
    Comme toi le but n'était pas de faire un 36, juste de passer sous les 70kg (je fais 1m60).
    Non seulement je les ai perdus assez facilement, mais surtout je ne les ai pas repris ! (enfin sauf depuis les fêtes, mais ils vont repartir !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça va marcher aussi mais ça a déjà marché aussi sur moi. Espérons que ça continue et félicitations pour tes résultats.
      Bisous ma belle

      Supprimer