vendredi 29 août 2014

" Résoudre un problème, c'est comme la chasse,
un plaisir de sauvage, et nous avons cela dans le sang. "
Thomas Harris - Le Silence des agneaux
  
Je suis une série addict mais en plus d'être née au siècle dernier, je suis aussi restée à l'âge de pierre et ne connais ou ne comprends strictement rien au streaming, je ne saurais même pas où chercher. De fait, j'attends bien sagement que la télévision française veuille bien diffuser les pépites, le plus souvent américaines. J'ai donc découvert avant hier, la série évènement de la rentrée, lancée par TFI, The Blacklist.


Raymond Reddington alias Red ou l'excellent James Spader est le criminel le plus recherché des Etats-Unis; une véritable institution du crime mais un incroyable fantôme depuis plus de 20 ans pour toutes les organisations gouvernementales. Il se rend un beau jour au siège du FBI et propose de collaborer à la condition express de ne parler qu'à l'agent Elizabeth Keen que personne ne connaît. Il s'agit d'une toute jeune agent du FBI qui fait son premier jour dans le département en tant que profiler, apparemment banale bien que fille d'un criminel et sans lien direct avec Red. En échange de l'immunité, il offre sur un plateau d'argent sa liste noire composée des criminels les plus dangereux du monde, connus mais aussi inconnus.
 
Le début n'est pas s'en rappeler le célèbre Silence des agneaux. Le brillantissime Docteur Hannibal Lecteur est parfaitement incarné par Raymond Reddington, aussi élégant que manipulateur, charismatique que machiavélique et énigmatique que psychopathe. L'agent Keen tout comme l'agent Starling, d'apparence quelconque, sont d'excellentes recrues et s'avèrent mystérieuses à souhait. Ils forment à eux deux un duo très spécial, à la fois inattendu mais du coup très intriguant, qui porte complètement la série.
Dès le premier épisode, Raymond Reddington permet au FBI de déjouer un attentat meurtrier mais tout comme le célèbre et mythique Keyzer Söze de Usuals Suspects, il affirme son pouvoir et sa supériorité en se jouant des autorités et en ayant systématiquement un coup d'avance. En principe captif et sous le contrôle du FBI, c'est bien lui qui tire les ficelles et fait danser tout se petit monde comme bon lui chante.
 
Dès lors, il fait éclater la fictive réalité de l'agent Keen en attirant son attention sur son mari et supposé professeur qui cache, dans son plancher, une boite en bois au sceau étrange remplie de faux passeports avec différentes identités, une arme à feu et quelques liasses de billets.  
 
On comprend très vite qu'il n'y aura pas que l'affaire en cours pour nous tenir, nous spectateurs, en haleine durant les épisodes et pas une mais bel et bien deux autres intrigues parallèles. D'une part pourquoi Red a-t-il choisi l'agent Keen ? Quel est son intérêt ? Que représente-t-elle ? Et qui est-elle vraiment ? Et d'autre part, qui est son mari ? Un professeur ? Un criminel ? Un agent ? L'invention pure et simple de Red pour manipuler Lizzy ? Et que va-t-elle faire ?
NBCs-The-Blacklist
La série semble très prometteuse et le concept novateur. C'est un criminel qui tire les ficelles et dont dépend l'arrestation des plus dangereux psychopathes de la planète. On ne se contente pas d'élucider des meurtres ou des petites affaires criminelles, il s'agit de tueurs en séries, de terroristes, de politiciens qui mettent en danger  des innocents voire la sécurité nationale... On enquête, on traque et on déjoue les pièges pour sauver un bon nombre de vies.
 
Chaque épisode a son lot de surprises et sa part de méchants, tous différents les uns des autres et très particuliers. Les gentils ne sont pas toujours ce qu'ils semblent être et les faux semblants sont de mise. Le suspens, la tension et les actions sont permanentes et parfois sans édulcorant.  
 
Cette triple intrigue par épisode et cette liste noire sont de vrais plus et font de cette série un excellent thriller. L'ambiance y est glaciale, parfois difficile et crue et dangereusement mystérieuse. Il me semble difficile d'échapper au phénomène Blacklist après avoir succombé aux premiers épisodes. Personnellement j'ai déjà fait pas mal d'hypothèses et j'ai pourtant encore envie d'être surprise et de voir ce que Red et Lizzy nous réservent pour la suite.
 
 
 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire