vendredi 22 février 2013

"Il se redresse et me fait signe de le précéder.
J'avance dans le couloir, les genoux tremblants, des papillons dans l'estomac, le coeur battant à cent à l'heure. Je vais prendre un café avec Christian Grey... et en plus, je déteste le café."
Extrait de Cinquante Nuances de Grey - EL James
 

Ames sensibles, abstenez-vous de lire ce billet pouvant heurter votre sensibilité. Je reviens sur le blog avec un article tranchant et piquant.
 
Parce que je suis un mouton,
Parce que je ne supportais pas de ne pas comprendre ou d'avoir mon propre avis sur ce dont tout le monde ne cessait de parler,
Parce que je suis une faible femme,
Et parce que je suis affreusement curieuse,
J'ai moi aussi succombé à la tentation de 50 nuances de Grey.
 
Je n'avais pas l'intention de le lire au départ. Je n'ai d'ailleurs jamais lu de roman érotique mais le tapage fait autour de ce phénomène a eu raison de moi.
Puis, dans mon entourage ou même sur les réseaux sociaux, vous êtes plusieurs à m'avoir demandé mon humble avis sur le bouquin alors le voici !


 
L'histoire est simplissime : Anastasia, une jeune étudiante en Lettres de 21 ans, remplace au pied levé sa meilleure amie malade pour interviewer Christian Grey, le célèbre et richissime PDG d'un empire. Cet homme, brillant et très secret, pervers et sadomasochiste, est irrésistiblement attiré par cette jeune fille, belle et maladroite, intelligente et mystérieuse. De là commence une histoire de séduction, de passion et d'amour semée d'embûches.
 
L'histoire est téléphonée, cousue de fil blanc et prévisible à souhait. Elle est jeune, fraîche et évidement vierge (ce n'est pas drôle sinon). Il est riche, beau comme un dieu et totalement torturé.
Il veut en faire sa soumise mais elle ne le tolère pas. Elle va le sauver de ses démons et lui va faire d'elle une femme épanouie, accomplie et riche...
 
Le style est assez pauvre, les phrases parfois mal construites et lourdes.
La traduction me semble  plus qu'aléatoire; on retrouve les mêmes mots et les mêmes expressions, oserais-je dire grotesques, toutes les 30 pages. Ceci dit, cela donne de sacrées perles que je ne peux vous dévoiler sans ôter un intérêt au livre pour celles (ou ceux) qui se laisseront tenter.
La vulgarité est omniprésente. Les chapitres et les situations sont largement rythmés par des "Putain" "Merde" et autres "Fait chier"...
Les scènes de sexe sont certes très explicites et détaillées, nul besoin d'image, mais elle sont aussi "too-mutch" : la nature a doté Monsieur d'un membre avantageux qui se met au garde à vous avec un simple coup d'oeil et qui n'a jamais besoin de repos ou de recharger les batteries. Je vous le donne en mille, son regard de braises, sa chevelure parfaite et ses doigts de fées font, au sens propre comme au figuré, littéralement fondre Madame. Puis cerise sur le gâteau, il ne fait pas l'amour (d'ailleurs il ne sait pas), il baise.
Madame EL James a également pensé à ceux qui ne sont pas calés en matière de sadomasochisme avec une liste assez fournie (mais peut-être non exhaustive) de positions, de pratiques et d'ustensiles liés à ces pratiques.
Enfin que dire des rebondissements qui coulent de source quand on a l'habitude de lire et/ou un peu d'imagination... Je crois n'avoir été étonnée qu'une seule fois avec un évènement auquel je ne m'attendais pas mais globalement très peu de surprises et de bouleversements dans toute l'histoire.
 
 
MAIS, parce qu'il faut toujours un mais et que je dois être honnête, j'ai malgré tout DEVORE les trois tomes en quelques jours et quelques heures.  Ils se lisent avec une facilité logique déconcertante. L'histoire m'a totalement happée (horrible jeu de mot, pardon !). Je voulais à tout prix connaître la suite des aventures troublantes de ce jeune couple et la suite de ce suspens insoutenable. :D J'ai vraiment eu du mal à décrocher, j'étais à fond dedans. Shame on me.
J'ai réagi exactement de la même façon en lisant la saga Twilight de Stéphanie Meyer. Je ne compare pas les genres mais je rapproche les deux histoires romantiques, cucul la praline et niaises (que j'ai aimées). C'est peut être là le seul vrai intérêt du livre, une histoire d'amour et de passion dévorante, mises à rudes épreuves mais qui tient le coup envers et contre tout et tous.
 

Conclusion : Si vous voulez succomber, ne vous attendez pas au livre de l'année ou à un chef d'oeuvre car son intérêt littéraire est proche de zéro. C'est un bon livre de plage, de soleil et de transat, idéal quand on veut mettre son cerveau sur pause.
Je crois toutefois que si vous voulez vraiment juger ou vous faire une idée précise du phénomène, vous devez lire les trois volets afin de remplir les trous (deuxième jeu de mot navrant mais à la hauteur du sujet) et d'apporter certaines pièces au puzzle Grey.
 
Si vous l'avez lu, n'hésitez pas à me donner vos avis, je suis curieuse.
Je vous laisse avec un dernier extrait révélateur de toute l'ampleur du récit, mais je reste soft.
 
A plus (clin d'oeil au livre)
 
LM
 
 
"Je gémis une fois de plus dans sa bouche. J'arrive à peine à contenir les sensations débridées qui se déchaînent dans mon corps tant je le désire. J'aggripe le haut de son bras pour palper son biceps. Il est étonnament musclé. [...] Il gémit et me fait reculer vers le lit jusqu'à ce que je le sente derrière mes genoux. Je crois qu'il va me pousser dessus, mais il me lâche, tombe à genoux, m'aggripe les hanches et fait courir sa langue autour de mon nombril, puis mordille doucement ma hanche, avant de retraverser mon ventre jusqu'à l'autre."
 


4 commentaires:

  1. LM, quel plaisir de te relire à nouveau.
    Merci pour tes articles sincères. On sent qu'ils sont écrits avec le coeur.

    Bien que plutôt prude, à la lecture de ton témoignage, je t'avouerais que j'ai bien envie de me plonger dans cette trilogie !
    Hâte de lire ton prochain article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chérie ! J'espère que c'est un retou définitif cette fois ci et je suis certaine que qqun que tu connais peut-être vame pousser dans ce sens hein ? ^^
      Quant aux livres, je te les prête mercredi et j'ai hâte que tu me donnes ton avis. Bisous ma belle

      Supprimer
  2. Grâce à ton avis et je t'en remercie, je ne le lirais point lol, ce genre de passage ne m'attire pas du tout XD
    Merci pour cet article, à bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mindolly je ne voudrais pas t'empêcher de le lire. Pour te faire ta propore idée tu devrais le feuilleter en magasin et lire quelques passages par ci par là pour te faire ta propre opinion mais j'ai vraiment dit ce qe je pensais dans l'article alors bon...

      Supprimer